Vous avez le pouvoir de sauver des personnes, utilisez-le !


Recevez au choix :
des annonces de pétition en ligne
des informations dans une newsletter sur mesure
des consignes d’écriture de vos propres lettres
des actions par SMS...

Action urgente (bonne nouvelle): Koweit. Libération de militants bidun ‘Abdulhakim al-Fadhli et ‘Abdullah ‘Atallah,

Informations complémentaires sur l’AU 47/14 MDE 17/006/2014, 19 août 2014

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes.
Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Au Koweït, les militants bidun Abdulhakim al Fadhli et Abdullah Atallah ont été libérés, respectivement les 6 et 14 août. [ Lire la suite » ]

Bolivie. L’État condamne les victimes des gouvernements militaires à l’oubli

La Bolivie a vécu sous des régimes miliaires et autoritaires de 1964 à 1982, une période noire de son histoire caractérisée par des violations des droits humains systématiques. Les victimes et leurs familles continuent d’espérer vérité, justice et réparation.

“Le peuple doit connaître la vérité pour que de tels faits ne se reproduisent plus”, Hugo Ticona, victime de torture.

Le 17 juillet 1980, le commandant en exercice des Forces Armées de Bolivie, Luis Garcia Meza, fit un coup d’État qui instaura un régime durant lequel les plus graves violations des droits humains furent commises, comme les disparitions forcées et la torture à l’encontre des opposants politiques.

Le régime de Garcia Meza (1980-1981) ne fut que l’un des nombreux gouvernements militaires et autoritaires qui dominèrent la Bolivie entre 1964 et 1982. Durant ces 18 années, plus de 150 personnes furent victimes de disparitions forcées et d’au moins 200 d’exécutions extrajudiciaires. Environ 5.000 personnes furent détenues arbitrairement et nombre d’entre elles subirent la torture, l’exil ou la déportation.



[ Lire la suite » ]

Iran : Il faut libérer Hamid Babaei, et conserver la section politique de la prison d'Evin

Hamid Babaei, étudiant iranien de troisième cycle, qui depuis 2009 poursuivait une thèse de doctorat à l’Université de Liège, purge actuellement une peine de six ans d’emprisonnement pour « atteinte à la sécurité nationale par la communication avec des États hostiles », à savoir la Belgique. Ce mardi 12 août 2014, comme ses codétenus, il a été transféré de la section 350, section politique de la prison d’Evin à Téhéran, dans une section destinée aux prisonniers de droit commun, et la section 350 va être supprimée. Or, dans les sections de droit commun, les conditions de vie sont proches de l’insoutenable. Ainsi, les prisonniers s’y entassent à plus de 50 par pièce, et y dorment à même le sol. En outre, dans la section 350, Hamid Babaei avait encore la possibilité de lire les livres qui ne lui étaient pas interdits. Cette activité lui est à présent impossible.



[ Lire la suite » ]

Gouvernement américain : Arrêtez d'armer Israël

L'armée israélienne a utilisé une vaste gamme d'armes classiques telles que des pistolets, des balles, des missiles, des drones, des chasseurs à réaction, de l'artillerie, des tanks, des véhicules blindés et des bateaux militaires pour commettre de graves violations des droits humains à Gaza. Le temps est venu pour le gouvernement américain de suspendre en urgence les transferts d'armes à destination d'Israël et de faire pression auprès des Nations unies afin qu'un embargo sur les armes soit imposé à toutes les parties au conflit. Signez la pétition dès maintenant.

Signez la pétition dès maintenant.



[ Lire la suite » ]

Action urgente (bonne nouvelle): Soudan. Les militants Mohamed Salah Mohamed Abdelrahman, Moamar Musa Mohamed et Taj Alsir Jaafarre, relâchés

Informations complémentaires sur l’AU 136/14, AFR 54/016/2014, 23 juillet 2014

Trois militants soudanais ont été libérés au bout de deux mois de détention sans inculpation. [ Lire la suite » ]

Hong Kong : Arrêtez les poursuites contre les manifestants pacifiques

Hong Kong fait partie de la Chine mais bénéficie d'un autre système politique et d'une constitution spécifique beaucoup plus libérale et démocratique. Cependant, ce statut est régulièrement menacé et de récents événements en sont la preuve; c'est pourquoi nous vous demandons de réagir.

Selon les organisateurs, plus de 510 000 personnes ont pris part à la marche de protestation du 1er juillet, qui marquait le 17e anniversaire de la rétrocession de Hong King à la Chine.
La veille, des groupes étudiants - La Fédération hong-kongaise des Etudiants et du Scholarisme - réclamant un “véritable suffrage universel”, avaient invité les participants à un sit-in à l’issue de la marche, dans la Rue Chater et en face du bureau du Directeur Général dans le quartier des affaires de Hong Kong. Les manifestant on annoncé publiquement que les deux rassemblements se termineraient à 8 heures. Cependant, la police a commencé à faire bouger de force les manifestants de la rue Chater aux alentours de 3 heures du matin.

Aux premières heures du 2 juillet, la police avait interpellé 511 personnes, des étudiants pour la plupart, qui ont pris part au sit-in à la Rue Chater. A 8 heures, ceux qui restaient - à peu près 50 manifestants - ont quitté les lieux comme annoncé. Certains des 511 détenus se sont plaints de n’avoir reçu ni eau ni nourriture, et de n’avoir pas eu accès au service de représentation juridique pendant plusieurs heures au cours de leur détention au bureau de la police de Hong Kong, à Wonk Chuk Hang.



[ Lire la suite » ]

Embargo sur les armes à destination d’Israël, du Hamas et autres groupes armés palestiniens

Au petit matin du 8 Juillet 2014, Israël a lancé une offensive militaire sur Gaza, nommée « Bordure de protection". Depuis lors, l'armée israélienne a lancé des centaines de frappes aériennes dans la bande de Gaza, visant des maisons civiles qui appartiennent - disent-ils - à la famille des "activistes du Hamas". Cependant, dans plusieurs cas, aucune preuve n'a pu être clairement établie quant à la présence d’activistes du Hamas dans ces maisons au moment de l'attaque, ni que les maisons étaient utilisées à des fins militaires - par exemple comme magasin de munitions . Selon les statistiques de l'Office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans les Territoires palestiniens occupés, à la date du 16 juillet au moins 214 Palestiniens ont été tués dans les attentats, en ce compris 44 enfants et 29 femmes, et plus de 1585 personnes ont été blessées, dont au moins 435 enfants et 282 femmes. Après que l’OCHA ait publié son rapport quotidien pour le 16 Juillet, quatre garçons palestiniens ont été tués quand la marine israélienne a bombardé a plage de la ville de Gaza où ils jouaient.

Durant la même période, l'OCHA a indiqué que plus de 1660 maisons ont été détruites ou gravement endommagées, entraînant le déplacement de 9900 personnes. Environ 22 600 personnes déplacées sont hébergées dans des écoles gérées par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), après avoir fui leurs maisons dans le nord et le centre de la bande de Gaza, après que l'armée israélienne a émis des avertissements. Il y a aussi de graves préoccupations suite aux dommages aux infrastructures des services de base tels que les installations d'eau et d'assainissement: l’OCHA relève que 900.000 personnes sont sans eau - la population de la moitié de Gaza.



[ Lire la suite » ]


Recherche avancée

Recevoir

Recevoir les newsletters

Agir

Agir en ligne
Ecrire vos propres lettres
Agir par sms
Nos dossiers sur du long terme

Soutenir

Devenir membre d'amnesty international
Faire un don pour soutenir amnesty
Faire un don pour soutenir amnesty

Isavelives.be

Signer en ligne, écrire des lettres, signer par SMS... Agir avec Amnesty, ça marche !

Langue

Connexion utilisateur