Femmes

Inés Fernández Ortega et Valentina Rosendo Cantú (Mexique) : Mise à jour du 15 octobre 2012

Nous avons reçu le message suivant au nom d’Inés et de Valentina :

Salutations de Tlachi !

Nous vous écrivons afin de vous remercier au nom d’Inés et de Valentina, vous tous, les membres du réseau, ainsi que les coordinateurs des sections qui travaillent sur le Mexique et les militants qui ont accompagné durant tout ce temps Inés et Valentina. [ Lire la suite » ]

Inés Fernández Ortega et Valentina Rosendo Cantú (Mexique) : Mise à jour du 15 octobre 2012

Vous pouvez visionner et utiliser - dans votre travail de campagne - les interviews figurant ci-dessous (disponibles uniquement en espagnol). Pour toutes les questions concernant le copyright, veuillez contacter la section via l'adresse isavelives@aibf.be [ Lire la suite » ]

Inés Fernández Ortega et Valentina Rosendo Cantú (Mexique) : Mise à jour du 1er octobre 2012


Le 6 juillet, Amnesty International a mis en lumière le cas d'Ines et de Valentina dans la soumission présentée au Comité des Nations unies pour l'élimination de toute forme de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW). Ce document a été publié à l’occasion de l’examen par le Comité CEDAW des septième et huitième rapports périodiques combinés rédigés par le Mexique. [ Lire la suite » ]

Ronak Safazadeh (Iran) : Mise à jour du 20 septembre 2012

Ce dossier action a été clos parce que Ronak Safazadeh a été libérée le 10 mai 2012. Elle vit maintenant chez elle avec ses proches, à Sanandaj, dans la province du Kurdistan, au nord-ouest de l’Iran. Sa libération est assortie d'une mise à l'épreuve de cinq ans. En conséquent, si elle est arrêtée ou détenue durant cette période, elle peut, à nouveau, être incarcérée. [ Lire la suite » ]

Action urgente (bonne nouvelle): Soudan. Libération de la jeune militante Rashida Shams al Din

Informations complémentaires sur l'AU 187/12, AFR 54/043/2012, 23 août 2012

Rashida Shams al Din, militante du mouvement de jeunes soudanais Girifna, a été libérée le 16 août après avoir été détenue au secret pendant plus de sept semaines par le Service national de la sûreté et du renseignement. [ Lire la suite » ]

Action mail : Au Kosovo, le crime de Petrija Piljević ne doit pas rester impuni

Le 28 juin 1999, Madame Petrija Piljević, une femme serbe âgée de cinquante-sept ans, était enlevée à Pristina, par trois hommes armés portant l'uniforme de l'Armée de libération du Kosovo (UÇK).

En 2000, une équipe d’experts travaillant pour le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie exhumait sa dépouille - qui gisait dans une tombe anonyme du cimetière de Dragodan - avant de la rendre, quelques mois plus tard, à sa famille.

Dans un premier temps, l'enquête sur le meurtre de Petrija Piljević a été diligentée par l’Unité de la police de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK). Mais en janvier 2010, elle a été confiée au Procureur de l'Eulex, la Mission État de droit de l’Union européenne au Kosovo.

A ce jour, elle est toujours au point mort.

Les proches de Madame Petrija Piljević, et plus particulièrement son fils Dragan, continuent d'attendre que les responsables de sa mort soient identifiés et traduits en justice.



[ Lire la suite » ]

Action urgente (bonne nouvelle): Soudan : Remise en liberté d’Intisar Sharif Abdallah une mère soudanaise.

Informations complémentaires sur l’AU 149/12, AFR 54/029/2012- 4 juillet 2012

Intisar Sharif Abdallah a été libérée le 3 juillet. Le tribunal d’Ombada à Omdurman, une banlieue de la capitale Khartoum, a abandonné toutes les charges retenues contre elle, par manque de preuve. La jeune femme était jugée de nouveau après que la Cour d’appel d’Omdurman eut annulé sa condamnation à mort par lapidation. [ Lire la suite » ]

Dossier individu en danger : Alexandra Hidalgo (Vénézuela)

Remarque importante :
La présentation du dossier ci-dessous correspond à celle en vigueur au moment de sa création. Pour obtenir les informations ultérieures (mises à jour, actions focus, actions sms, …) veuillez consulter l’historique des publications
.

Introduction

Le 21 mai 2004, vers 16h, Alexandra Hidalgo a été enlevée par des hommes armés, alors qu’elle se trouvait dans sa voiture au moment où elle quittait le siège de la Banque centrale du Venezuela, à Caracas, la capitale du pays, où elle travaillait comme stagiaire. Elle a été traînée hors de sa voiture et poussée dans l'arrière d'une camionnette. On lui a bandé les yeux et elle a été ensuite conduite dans un endroit isolé, où elle a été violée et torturée de manière répétée par un groupe d'hommes, y compris son ex-mari, pendant d'environ sept heures et demi. [ Lire la suite » ]

Action urgente (bonne nouvelle): Bahrein. Libération de militantes bahreïnites Zainab Al Khawaja et Masuma Sayyid Sharaf

Informations complémentaires sur l’AU 117/12, MDE 11/037/2012, 31 mai 2012

Les militantes bahreïnites Zainab Al Khawaja et Masuma Sayyid Sharaf ont été libérées le 29 mai. Cependant, les poursuites engagées à leur encontre n’ont pas toutes été abandonnées et ces deux femmes doivent comparaître devant un tribunal les 13 et 24 juin, respectivement. [ Lire la suite » ]

Action : Luttons contre l'homophobie en Afrique du Sud

Le 24 avril 2011, Noxolo Nogwaza, une lesbienne de 24 ans a été assassinée en rentrant d'une soirée avec des amis. Violée et battue, elle a été poignardée et jetée dans un fossé.

Selon diverses informations recueillies par Amnesty International, Noxolo Nogwaza a été victime de cette agression en raison de son orientation sexuelle.

Un an après sa mort, aucun progrès n'a été réalisé dans l'enquête sur son assassinat et son ou ses assassins est ou sont toujours en fuite.

Au cours de ces cinq dernières années, 10 femmes lesbiennes ont été violées et tuées dans des townships d'Afrique du Sud. Trois de ces femmes - Eudy Simelane, Girly S'Gelane Nkosi et Noxolo Nogwaza - ont été tuées à KwaThema, à l'est du canton de Johannesbourg.

Mise à jour de septembre 2012

Aucune information supplémentaire sur l’avancée de l’enquête n’a été communiquée par la police depuis le début de la campagne.

La famille de Noxolo remercie Amnesty International de ses efforts et a engagé l’organisation à maintenir ses pressions sur la police pour qu’elle établisse les faits.

Des lettres peuvent être envoyées à la police nationale et au ministre de la Justice et des Affaires constitutionnelles avec copie à l'ambassade d'Afrique du Sud dans votre propre pays.

Merci d'agir en priorité par courrier en suivant les recommandations ci-dessous



[ Lire la suite » ]

Syndiquer le contenu

Recherche avancée

Recevoir

Recevoir les newsletters

Agir

Agir en ligne
Ecrire vos propres lettres
Agir par sms
Nos dossiers sur du long terme

Soutenir

Devenir membre d'amnesty international
Faire un don pour soutenir amnesty
Faire un don pour soutenir amnesty

Isavelives.be

Bienvenue sur le site d’action de la section belge francophone d’Amnesty Internationale. Signez en ligne, écrivez vos lettres, signez par SMS... Agir avec Amnesty, ça marche !

Langue

Connexion utilisateur